“La priorité dans la lecture, c’est de mettre en avant les mots, d’avoir un contact direct au public, d’où une absence de décor, un dépouillement nécessaire. Cela ne signifie pas qu’il n’y a pas de jeu, ni de spectacle. Le corps, la respiration, la voix, le regard sont essentiels pour traduire cette intimité entre l’auteur et l’acteur.”

 
 
 Photo  Anne Dion

Photo Anne Dion

 

Quelques références

 

AU CINÉMA

CYRANO DE BERGERACJEAN-PAUL RAPPENEAU

RIENS DU TOUT, CÉDRIC KLAPISCH

UN GRAND CRI D’AMOUR, JOSIANE BALASKO

à coup sûr, Delphine De Vigan

 

AU THÉÂTRE

• ASSISTANTE À LA MISE EN SCÈNE :

L’EX-FEMME DE MA VIE, JOSIANE BALASKO

solo, JOSIANE BALASKO

Un grand cri d’amour, JOSIANE BALASKO

• comédienne :

Derrière la porte, FRANCE JOLLY

Cet infini jardin, SUSANA LASTRETO

Toute nudité sera châtiée, ALAIN OLLIVIER

Grande vacance, JOËL DRAGUTIN

 

à LA RADIO

FRANCE CULTURE ET FRANCE INTER

Jean COUTURIER

Jacques TARONI

Jean-Matthieu ZAHND (écoutez Nadine Gordimer)

Juliette HEYMANN

 

éditeurs

belfond

éditions de l’herne

Serge Safran éditeur

le dilettante

 

Biographie

Christine Culerier, comédienne formée au Conservatoire de Rennes, puis au Centre Américain à Paris dans le cours de Blanche Salant et Paul Weaver. Elle a également participé à des stages dirigés par Philippe Adrien, Elisabeth Chailloux et Adel Hakim, Alain Knapp, Andréas Voutsinas et Jacques Vincey. 

Au théâtre, elle travaille avec Eve Barbuscia dans «Toutes à tuer» d’après Patricia Highsmith, Jean-Marie Papapietro La Derelitta d’après Paulina 1880 de Pierre-Jean Jouve, François Frapier L’affaire de la rue de Lourcine de Labiche, Alain Ollivier Toute nudité sera châtiée de Nelson Rodrigues, Joël Dragutin Grande vacance, Susana Lastreto Cet infini jardin, France Jolly pour de nombreux textes contemporains La découverte de l’Afrique de Raymond Cousse, Crimes exemplaires de Max Aub, La première gorgée de bière et autres plaisirs minuscules de Philippe Delerm, Rester vivant de Michel Houellebecq, L’os du doute et Le paradis entre les jambes de Nicole Calligaris, Derrière la porte d’après Bruce Begout. 
Elle est aussi assistante à la mise en scène de Josiane Balasko pour L’Ex femme de ma vie, Solo, Un grand cri d’amour et de Philippe Honoré pour Chambres avec couples de Serge Ridoux. 
Au cinéma, Cyrano de Bergerac de Jean-Paul Rappeneau, Les Keufs, Ma vie est un enfer, Un grand cri d’amour de Josiane Balasko, Riens du tout de Cédric Klapisch, A coup sûr de Delphine De Vigan. 
A la radio, elle participe à de nombreuses fictions pour France Culture et France Inter, réalisées par Jean Couturier, Jacques Taroni, Jean-Matthieu Zahnd, Juliette Heymann. 

Passionnée par la lecture et animée par le désir de faire partager ce plaisir au public, elle se produit «seule en scène» avec un répertoire varié de nouvelles, de textes courts et même d’extraits de romans.

 

Interventions

 

LA MAISON DU GESTE ET DE L’IMAGE

Christine collabore toute l’année avec la Maison du geste et de l’image à Paris en tant qu’artiste intervenante en mise en scène. Elle y dirige des ateliers Théâtre et Lecture avec des enfants et des adolescents.